Une employée tunisienne du CICR enlevée à Sanaa au Yémen

le
0
    DUBAÏ, 1er décembre (Reuters) - Un groupe d'individus armés 
a enlevé mardi une Tunisienne travaillant pour le Comité 
international de la Croix-Rouge au Yémen, alors qu'elle quittait 
son domicile dans la capitale Sanaa, ont déclaré le CICR et des 
responsables locaux. 
    Nouran Hawas a la responsabilité d'un programme de 
protection humanitaire au Yémen, a déclaré le CICR. 
    Elle et un Yéménite ont été enlevés après interception de 
leur véhicule du CICR par le groupe armé, a précisé Rima Kamal, 
porte-parole du CICR au Yémen. L'homme a été relâché au bout de 
quelques heures mais Hawas est toujours détenue quelque part. 
    Sanaa est contrôlé par les miliciens chiites Houthis, 
maîtres d'une bonne partie du pays depuis septembre 2014.  
    La chute de Sanaa puis la progression des Houthis en 
direction du sud et de la grande ville portuaire d'Aden ont eu 
pour conséquence le déclenchement le 26 mars dernier d'une 
campagne de bombardements aériens par une coalition arabe sous 
conduite saoudienne, en soutien au président yéménite Abd-Rabbou 
Mansour Hadi. 
 
 (Mohammed Ghobari et Hadil al Sayegh; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant