Une Egyptienne tuée lors de violences à Alexandrie

le
0

(Avec autres manifestations) ALEXANDRIE, Egypte, 23 janvier (Reuters) - Une lycéenne égyptienne a été tuée vendredi lors d'affrontements entre partisans des Frères musulmans et contre-manifestants à Alexandrie, la deuxième ville du pays, à deux jours du quatrième anniversaire du soulèvement du 25 janvier 2011, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé. Le parti Liberté et Justice, aile politique de la confrérie islamiste interdite par les autorités, affirme que la victime, qui était âgée de 17 ans, a été touchée par balles par les forces de sécurité. Un responsable de la sécurité à Alexandrie a démenti que les forces de sécurité aient ouvert le feu pour disperser la foule. Il a ajouté que les affrontements avaient fait plusieurs blessés. Selon un autre responsable travaillant pour les services de santé de la ville, deux femmes, dont l'étudiante décédée, ont été hospitalisées pour des blessures par balles. Au moins 20 personnes ont été interpellées à Alexandrie, et 68 autres la veille, selon les services de sécurité, alors que plusieurs rassemblements ont eu lieu dans la ville. D'autres manifestations ont eu lieu dans le pays à l'appel des Frères musulmans pour commémorer la révolte de 2011 et la chute du président Hosni Moubarak. Des heurts ont fait plusieurs blessés à Fayçal, un faubourg du Caire, lors de l'intervention des forces de l'ordre pour séparer des partisans de la confrérie et des habitants favorables au gouvernement, rapporte le journal d'Etat Al Ahram. L'armée a repris le pouvoir en Egypte plus de deux ans après la chute de Moubarak en destituant en juillet 2013 le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, élu un an plus tôt. Le pays est aujourd'hui dirigé par le président Abdel Fattah al Sissi, ex-chef de l'armée à l'origine de la déposition de Morsi. (Haitham al-Sheikh; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant