Une école turque visée par l'EI depuis la Syrie, une employée tuée

le
0
    ANKARA, 18 janvier (Reuters) - Une employée scolaire a été 
tuée et une élève blessée lundi dans le sud-est de la Turquie 
dans l'explosion d'une roquette tirée contre une école, ont 
annoncé les services du gouverneur de la province de Kilis. 
    De source militaire turque, on précise que les 
enregistrements radar prouvent que l'engin a été tiré depuis un 
secteur tenu par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en 
Syrie. 
    La province de Kilis est frontalière avec la Syrie. La ville 
de Kilis, chef-lieu de la province où se trouve l'école touchée, 
est elle-même à moins de dix kilomètres de la frontière, en 
bordure nord-ouest de la bande d'une centaine de kilomètres que 
l'EI contrôle le long de la frontière turque. 
    Un responsable turc avait indiqué dans un premier temps que 
la roquette avait touché un centre de soins tandis que des 
médias turcs avançaient un bilan de deux morts.  
    Selon le journal Haberturk, le projectile s'est abattu dans 
la cour de l'école. Deux autres roquettes ont atterri dans un 
terrain vague situé à côté de l'école, précisent les services du 
gouverneur. 
 
 (Tulay Karadeniz avec Orhan Coskun à Istanbul; Jean-Philippe 
Lefief et Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant