Une école de l'Onu bombardée par Israël à Rafah, dix morts

le
0

(Actualisé avec réaction de l'UNRWA, § 4-5) GAZA, 3 août (Reuters) - L'aviation israélienne a bombardé dimanche une école gérée par l'UNRWA, l'agence de l'Onu chargée de l'aide aux réfugiés palestiniens, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, faisant au moins dix morts et une trentaine de blessés, rapportent des sources médicales et des témoins. Des témoins ont rapporté que l'entrée de l'école, qui abrite plusieurs centaines de personnes, avait été touchée par un missile. L'armée israélienne s'est refusée pour l'heure à tout commentaire. "Il semble qu'une frappe aérienne a touché l'extérieur de l'entrée d'une école de l'UNRWA qui servait d'abri pour au moins 3.000 habitant déplacés", a déclaré de son côté Adnan Abou Hasna, porte-parole de l'UNRWA. "Il y a de multiples morts et blessés à l'intérieur et à l'extérieur de l'école, dont un employé de l'UNRWA", a-t-il ajouté. Depuis le début de l'opération "Bordure protectrice", le 8 juillet, plusieurs écoles gérées par l'agence onusienne où des milliers de civils palestiniens ont trouvé refuge ont été victimes de frappes israéliennes, comme à Djabalia, dans le nord du territoire, mercredi dernier, où 15 personnes au moins ont perdu la vie. L'école abritait plus de 3.000 personnes. L'armée israélienne a dit avoir répliqué à des tirs d'obus de mortier menés à proximité. A Beit Hanoun, le 24 juillet, une précédente attaque contre une autre école de l'agence onusienne a fait également 15 morts. Au total, plusieurs dizaines de réfugiés palestiniens ont été tués dans ces frappes, de même que neuf employés de l'UNRWA. Des stocks de roquettes ont parallèlement été découverts à trois reprises dans des écoles vides du réseau de l'UNRWA, a fait savoir l'agence onusienne. (Nidal al-Mughrabi avec Michelle Nichols aux Nations unies; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant