Une djihadiste américaine tuée en Syrie

le
0
Damas exhibe le cadavre d'une militante radicale d'al-Nosra? venue de Flint, Michigan. Les États-Unis sont embarrassés.

New York,

Elle s'appelait Nicole Lynn Mansfield. Elle avait 33 ans, était originaire de Flint dans le Michigan, à la frontière canadienne, et personne ne savait au juste ce qu'elle faisait au milieu des combats en Syrie. Son corps mutilé -s'il s'agit vraiment d'elle - est apparu jeudi soir aux informations de la télévision d'État de Damas, agrémenté de son portrait, voilé, sur un passeport et un permis de conduire de l'État du Michigan.

D'après le régime du président Bachar el-Assad, cette «djihadiste» du mouvement islamiste al-Nosra, affilié à al-Qaida, aurait été tuée en compagnie de deux ressortissants étrangers, dont un Britannique, lors d'une embuscade dans la province d'Idlib (nord-ouest), âprement disputée par le gouvernement et l'opposition. En attestent les images d'une Volkswagen noire criblée d'impacts, dans l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant