Une dizaine de civils tués par des raids aériens à Sanaa

le
0

(Actualisé avec point sur les combats à Aden) LE CAIRE, 1er mai (Reuters) - Les avions de la coalition sunnite emmenée par l'Arabie saoudite ont bombardé dans la nuit de jeudi à vendredi un quartier résidentiel de Sanaa, la capitale yéménite, causant la mort d'une dizaine de civils, rapportent des habitants. L'agence de presse Saba, contrôlée par les rebelles chiites houthis qui ont pris la capitale en septembre dernier, parle quant à elle de 20 tués et de plus de 50 blessés après ces bombardements qui ont visé le quartier de Saouane. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, souligne-t-elle. Quelques jours plus tôt, la coalition avait bombardé l'aéroport de la ville pour empêcher l'atterrissage d'un avion iranien chargé d'aide. Les dégâts ont mis fin aux vols humanitaires, selon les autorités. A Aden, la métropole du sud toujours assiégée par les Houthis, 27 civils et combattants des deux camps ont trouvé la mort vendredi dans les affrontements qui se déroulent autour de l'aéroport et dans le quartier de Moualla, où se trouve le port, a-t-on appris de source proche d'une des milices. Les combats ont provoqué la fuite de plusieurs dizaines de familles, selon des riverains. Jeudi, plusieurs dizaines de combattants houthis ont été tués dans des combats avec les forces saoudiennes à la frontière nord du Yémen, a annoncé Ryad. (Mohammed Ghobari; Danielle Rouquié et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant