Une deuxième SCPI Duflot: Multihabitation 7

le
0

La fin d'année approche. Avec elle, de nouvelles SCPI arrivent sur le marché afin de répondre aux besoins de défiscalisation des contribuables. La SCPI Mulihabitation 7 adossée au dispositif Duflot est la dernière née.

Deux mois après Ciloger (voir actualité 17 juillet), La Française REM lance à son tour une SCPI Duflot.

Dans le cadre du dispositif Duflot, Multihabitation 7 appliquera "une politique d’investissement rigoureuse et sélective" explique la société de gestion.

A savoir l'investissement sera réalisé dans des zones à fort potentiel économique, proches de zones d'emploi et bénéficiant d'une véritable politique urbaine (transports, services, commerces, écoles, crèches...). Elle privilégiera la région Ile-de-France mais aussi PACA, Rhône-Alpes, Languedoc- Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Bretagne-Atlantique, Nord-Pas-de-Calais et Alsace.

Les acquisitions seront faites auprès de promoteurs nationaux ou locaux en gage de qualité et de sécurité. Et sans exclure d'autres typologies de biens, les studios ou 2 pièces auront sa préférence.

Dotée d'un capital statutaire de 760050€, Multihabitation 7 voit sa part fixée à 1500€ (1300€ valeur nominale, 200€ de prime d'emission).

En terme de frais, la commission de souscription (incluse dans le prix de souscription) atteint 10,5% TTC et celle de gestion 11,96%.

Le dividende qui sera versé semestriellement sera décidé lors de l'assemblée générale de la SCPI. Enfin, la jouissance des parts sera effective au 1er jour du mois suivant la souscription.

Rappel des conditions de la loi Duflot pour les SCPI : - investissement maximum de 300.000€ maximum dans des zones sous pression locative - louer vide pendant 9 ans minimum et respecter des plafonds de loyers et de ressources du locataire - l'avantage fiscal est déterminé sur un plafond de prix de 5500€ au mètre carré - une réduction d'impôt de 18 % accordée sur 95% du montant de l'investissement, soit une défiscalisation maximum de 51 300 € répartie sur 9 ans, - une réduction d’impôt plafonnée à 10 000 € / an (plafond des niches fiscales).  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant