Une dernière audience pour sceller le sort de Vincent Lambert

le
0

Dernier volet procédural dans «l'affaire Lambert», une nouvelle audience au Conseil d'État, jeudi matin. L'épouse du jeune tétraplégique, un neveu et le CHU où il est hospitalisé s'opposent à son maintien en vie.

Jeudi, à 10h30, des juges administratifs devront examiner un dossier qui les conduira à décider de la vie ou de la mort d'un homme, Vincent Lambert. Le dernier acte d'une procédure aux accents tragiques, l'audience où tout se joue. Aucune autre instance après le Conseil d'État ne pourra être saisie, aucun autre recours ne sera possible.

Après quinze jours d'hésitations, la haute juridiction administrative a été saisie par Rachel Lambert, l'épouse du jeune tétraplégique en état «pauci-relationnel», rejointe par François Lambert, un neveu, ainsi que le CHU de Reims, pour s'opposer à la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne. Le 16 janvier, ce dernier avait ordonné à l'hôpital de Reims de maintenir l'alimentation du jeune homme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant