Une députée yazidie au Parlement irakien : "Sauvez-nous !"

le
0
Nous sommes massacrés au nom du fait 'qu'il n'y a d'autre Dieu que Allah', s'exclame la députée yazidie Vian Dakhil devant le Parlement irakien.
Nous sommes massacrés au nom du fait 'qu'il n'y a d'autre Dieu que Allah', s'exclame la députée yazidie Vian Dakhil devant le Parlement irakien.

Les yazidis sont au nombre de 600 000 en Irak, essentiellement dans la région du Kurdistan autonome. Cette communauté, dont la religion monothéiste plonge ses racines dans l'Iran ancien, est devenue la nouvelle cible - avec les chrétiens - des djihadistes de l'État islamique et est désormais condamnée à fuir. Une députée kurdophone, Vian Dakhil, a ému le Parlement et le monde entier avec un long monologue déclamé devant ses collègues et dont la vidéo a été mise en ligne sur Internet mardi 5 août. Elle y décrit l'exode forcé des yazidis et implore de sauver cette minorité persécutée. Les autres députés restent muets devant la femme en pleurs."Nos femmes sont transformées en esclaves""Nous sommes massacrés au nom du fait qu'il n'y a d'autre Dieu que Allah, explique-t-elle. Cinq cents hommes yazidis ont déjà été massacrés. Nos femmes sont transformées en esclaves et vendues comme telles." "Les yazidis sont victimes d'un génocide, poursuit-elle. Dépassons nos différends politiques, nous demandons une solidarité humanitaire. Je parle ici au nom de l'humanité entière. Sauvez-nous ! Sauvez-nous !""Près de 30 000 yazidis sont assiégés, sans eau ni nourriture. Ils sont en train de mourir, dit encore Vian Dhakil. Nous demandons que le Parlement intervienne pour arrêter ce massacre. Dans leur histoire, les yazidis ont été victimes de 72 campagnes de génocide, et cette tragédie est en train de se répéter au XXIe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant