Une députée à Jean-Michel Baylet : "Vous avez acheté le silence de la victime"

le , mis à jour le
0
Jean-Michel Baylet a été pris à partie dans l'hémicycle. 
Jean-Michel Baylet a été pris à partie dans l'hémicycle. 

Scène aussi hallucinante que gênante à l'Assemblée nationale. Une députée interpelle un ministre. Jusqu'ici rien de bien inédit. Mais c'est la nature de la prise de parole d'Isabelle Attard. La députée écologiste a attaqué le ministre Jean-Michel Baylet, de retour au gouvernement depuis février. Pas au sujet de la loi montagne en discussion. Mais sur une affaire révélée par BuzzFeed mettant en cause le puissant patron de presse accusé de violences sur une collaboratrice. Isabelle Attard commence par une référence au discours de François Hollande qui « dit vouloir un gouvernement exemplaire » et que la lutte contre « les violences faites aux femmes est une exigence », puis vient sur le cas du ministre.

Micro coupé

« Le 11 février 2002, Monsieur le Ministre, vous étiez encore sénateur du Tarn-et-Garonne, quand votre collaboratrice parlementaire [Bernadette Bergon, NDLR] a porté plainte contre vous à la gendarmerie de Toulouse. Voici ce qu'elle a déclaré : elle était à votre domicile, lorsque vous l'avez frappée, au visage, à plusieurs reprises, Monsieur le Ministre. Vous avez enfermé votre collaboratrice chez vous, et vous l'avez contrainte, sous la menace de nouveaux coups, à rédiger sous [votre] dictée une lettre de démission, Monsieur le Ministre. Vous avez chassé votre collaboratrice de chez vous, en pleine nuit, entièrement dévêtue et pieds nus, Monsieur le Ministre »,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant