Une délégation d'éleveurs de porc chez Bigard à Quimperlé

le
1

Le président de la fédération nationale porcine Paul Auffray craint "la mort" du marché au cadran du porc breton (MPB), référence nationale pour le prix du porc, après la décision du groupe Bigard d'acheter ses animaux à un prix inférieur à celui réclamé par les éleveurs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guyguy18 le lundi 21 sept 2015 à 21:28

    Le porc ha lal reste à inventer,la solution!