Une défense aux abois

le
0
Une défense aux abois
Une défense aux abois

Battu samedi soir par Guingamp, le Téfécé a une nouvelle fois chuté à l'extérieur. Et la défense toulousaine a encore failli...

Le scénario se répète inlassablement pour Toulouse, qui n’a plus remporté le moindre match depuis le mois d’août. En déplacement samedi soir à Guingamp (0-2, 14eme journée de Ligue 1), les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ont une nouvelle fois chuté à l’extérieur (le Téfécé a d’ailleurs perdu 21 de ses déplacements depuis la saison passée, 5 de plus que toute autre équipe). Et ceci malgré un penalty arrêté par Ali Ahamada à 0-0 (42eme) ou encore une grosse occasion pour Martin Braithwaite (29eme). Dans le jeu, tout n’est pas forcément à jeter pour les Violets, mais l’actuel dix-neuvième du championnat de France combine manque de réalisme et incroyable fébrilité au niveau défensif.

Arribagé prêt à laisser sa place

« On a manqué de beaucoup d'efficacité, a expliqué Dominique Arribagé, le coach toulousain, en conférence de presse. Dans le jeu, je n'ai pas grand-chose à redire sur ce que l'équipe a produit. Tout est tombé par terre sur le corner qui amène le premier but guingampais (Sloan Privat, 59eme). Nous n'étions pourtant pas en grosse difficulté. C'est cruel de perdre sur deux coups de pied arrêtés. Nous sommes dans une situation difficile que j'assume. Concernant ma position, si le président trouve quelqu'un de plus compétent, je l'accepterai. Je suis là pour permettre à l'équipe de prendre des points. Ce n'est pas ma situation personnelle qui compte. »

Le record de Kana-Biyik…

Avec au moins un but encaissé lors de 21 de ses 22 derniers déplacements parmi l’élite, Toulouse – qui reste la seule équipe à ne pas avoir gardé sa cage inviolée depuis le début de cet exercice de L1 – présente tous les symptômes d’un relégué en puissance, même si la saison est encore longue. Aujourd’hui, le mal est profond et ce n’est pas l’expulsion de Jean-Armel Kana-Biyik (86eme) qui va améliorer la situation. Depuis la saison 2010-11, il s’agit du sixième carton rouge de l’ancien Rennais, qui a dégoupillé en fin de match sur la pelouse de Roudourou. Personne n’a fait mieux sur cette période, mais les Toulousains pourraient certainement se passer de ce record…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant