Une de Charlie Hebdo : le président afghan juge la caricature «irresponsable»

le
4
Une de Charlie Hebdo : le président afghan juge la caricature «irresponsable»
Une de Charlie Hebdo : le président afghan juge la caricature «irresponsable»

Dans plusieurs pays à majorité musulmane, des manifestations ont eu lieu vendredi, jour de prière, pour dénoncer le «blasphème» imputé à Charlie Hebdo. Certains rassemblements ont dégénéré. Au Niger, quatre manifestants ont trouvé la mort et le centre culturel français a été incendié. Au Pakistan, un photographe de l'Agence France presse (AFP) a été blessé par balle. En Afhanistan, le président condamne la caricature, mais le pays n'a connu aucun débordement

Afghanistan : une caricature «insultante selon le président.Le président afghan s'élève ce samedi contre la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet mercredi dans Charlie Hebdo. «Le président Mohammad Ashraf Ghani condamne fermement la caricature du prophète Mahomet publiée récemment dans Charlie Hebdo, et la qualifie d'insulte à la religion sacré de l'islam et au monde musulman», a indiqué le palais présidentiel dans un communiqué. Selon le communiqué, le président a qualifié la publication de cette caricature d'acte «insultant» et «irresponsable».

«Le président Ghani a souligné que la liberté d'expression devrait être utilisée de façon constructive afin de promouvoir la coexistence pacifique entre les religions», a conclu le communiqué. La semaine dernière, Ashraf Ghani avait toutefois condamné l'attaque contre Charlie Hebdo. «Tuer des gens sans défense et des civils est un acte terroriste de haine», avait-il dit dans un communiqué.

Jeudi, les talibans afghans avaient dénoncé la nouvelle publication de Charlie Hebdo qui, selon eux, provoque «les sensibilités de près d'un milliard et demi de musulmans». La publication du numéro des "survivants" de Charlie n'a pas suscité de protestations notables dans le pays. La semaine dernière, quelque centaines de personnes se sont toutefois rassemblées dans la province d'Uruzgan (sud de l'Afghanistan) pour glorifier les actes des assaillants de Charlie Hebdo.

QUESTION DU ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le samedi 17 jan 2015 à 11:25

    Une religion quel quelle soit est faite pour élever la raison et la conscience des humains pas pour les soumettre par des interdits fait par et pour des: Imams ,muftis et ayatollahs.qui veulent conserver leur emprise sur la société.

  • frk987 le samedi 17 jan 2015 à 11:20

    Ah la censure veille, parler de DEUX types d'immigration, l'assimilable et la non assimilable ne plait pas, pourtant depuis 50 ans on en a la preuve !!!!!

  • alteis le samedi 17 jan 2015 à 10:31

    c est son droit que de tenir ces propos. c'est le notre de publier ch.

  • contava4 le samedi 17 jan 2015 à 10:19

    nous sommes en France et français