Une crise peut en cacher une autre

le
0

Alors que les cours du pétrole remontent en flèche, le marché souffre à nouveau entraîné par le fond par le secteur bancaire. Ce sont les créances douteuses des banques italiennes qui inquiètent aujourd'hui les marchés. Elles sont estimées à 200 milliards d'euros dans la péninsule soit 11 % de l'encours total des prêts.
Retrouvez tous les matins l'édito de Fabrice Cousté dans Direct Marchés.

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant