Une conférence de presse sous tension pour François Hollande

le
0
Le chef de l'État tiendra jeudi sa deuxième conférence de presse, alors que son impopularité s'est accrue et que le chômage a augmenté.

Cet exercice-là, François Hollande l'adore. Le chef de l'État tient jeudi sa deuxième conférence de presse du quinquennat, six mois après la première. Comme il s'y était engagé. Pour lui, c'est un enjeu important. Le président se prépare à sa rencontre avec la presse comme il y a six mois: avec ses collaborateurs (dont Claude Sérillon, arrivé dans l'équipe en début d'année), en se nourrissant de fiches et en interrogeant ses proches sur leur ressenti du moment. «Mais on ne sait pas tout ce qu'il fait», explique un collaborateur.

Le contexte a changé. L'impopularité s'est accrue, le chômage a augmenté... «Mais ce n'est pas plus difficile», assure un proche du président. Le gouvernement connaît un peu moins de couacs et, surtout, la France a obtenu un délai de deux ans pour descendre au-dessous des 3 % de déficit du PI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant