Une commune du Morbihan lutte en vain contre un incendiaire

le
0
Un dixième incendie a ravagé un bâtiment du village. L'ADN de la plupart des hommes des alentours a pourtant été prélevé par les gendarmes, pour identifier le criminel. Sans succès.

La série noire de Larmor-Baden continue. Un nouvel incendie criminel s'est déclaré, mercredi soir, dans cette petite commune morbihannaise de 800 habitants, le dixième depuis 2011. L'incendie a touché, entre 21h30 et 22heures, «une maison qui avait déjà été incendiée et remise en état», a indiqué le procureur de Vannes. Il n'a fait aucune victime. Le maire de Larmor-baden, interrogé par le quotidien Ouest-France , a évoqué «un acte malveillant», indiquant qu'il y avait eu une «intrusion par dégradation» avec «un volet et une fenêtre qui ont été détruits pour pouvoir entrer dans le bâtiment».

Une provocation de plus pour le ou les incendiaires, que l'enquête menée depuis plusieurs mois n'a pas permis d'identifier. Les premiers incendies remontent à décembre 2011. Troi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant