Une commune de 800 habitants prend un arrêté anti-Pokémon Go

le
1
Il ne sera plus possible de chasser les Pokémon sur la commune de Bressolles
Il ne sera plus possible de chasser les Pokémon sur la commune de Bressolles

Chasseurs de Pokémon qui arrivez à Bressolles, passez votre chemin ! On n'aime pas trop ces petites bêtes-là par ici. À tel point que cette commune de l'Ain a décidé de prendre un arrêté pour interdire les Pokémon sur son territoire.

Bressolles, nouvelle incarnation du Champignac de Spirou et Fantasio ? Que nenni, l'affaire est très sérieuse et le conseil municipal va bel et bien transmettre sa décision à Niantic et The Pokémon Company, les sociétés à l'origine de Pokémon Go, le jeu qui déchaîne les foules. Et justement, la municipalité de Bressolles ne veut pas que les foules soient trop déchaînées dans ses rues. Il y a d'ailleurs peu de risques pour que ce soit le cas, puisque, comme le souligne au passage le quotidien Le Progrès, les 800 habitants de la commune ne voient pas beaucoup de Pokémon près de chez eux. Mais on n'est sans doute jamais trop prudent....

Consultez notre dossier : La folie Pokemon Go

Lutter contre une "propagation contagieuse et anarchique"

Si, pour l'instant, le gouvernement ne compte pas légiférer sur le cas Pokémon Go, le maire de Bressolles, lui, a pris un arrêté, invoquant les nombreuses dérives possibles du jeu. Ainsi "la propagation contagieuse et anarchique du phénomène Pokémon Go" menace directement la tranquillité et la sécurité publique en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 4 mois

    C'est du n'importe quoi...pauvres politiques