«Une communauté kurde un peu repliée sur elle-même»

le
0
INTERVIEW - Dorothée Schmid dirige le programme «Turquie contemporaine» à l'Institut français des relations internationales.

LE FIGARO. - Comment se caractérise la communauté kurde en France?

Dorothée SCHMID. - Les Kurdes - environ 150.000 personnes - sont arrivés au cours de deux vagues successives en France. Tout d'abord, dans les années 1960 et 1970. Il s'agit alors d'une émigration économique, venue des régions les plus pauvres de la Turquie. Puis, à partir des années 1980, d'une vague plus politique et militante, soutenue notamment par Danielle Mitterrand, figure qui va attirer l'attention sur la cause kurde. Cette communauté est principalement installée à Paris, surtout dans le Xe arrondissement, en région parisienne et en Alsace. À titre de comparaison, environ 800.000 Kurdes vivent en Allemagne.

Les Kurdes sont-ils bien intégrés? On évoque souvent du racket, des règlements de compte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant