Une commission de Westminster déplore l'absence de stratégie en Syrie

le
0

LONDRES, 3 novembre (Reuters) - La commission des Affaires étrangères du Parlement britannique juge qu'il n'existe pas pour l'heure de "stratégie internationale cohérente" pour mettre en échec les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie. Dans leur rapport publié mardi, les parlementaires se prononcent par conséquent des frappes aériennes britanniques. "Nous pensons qu'il ne devrait pas y avoir d'extension de l'action militaire britannique en Syrie tant qu'une stratégie internationale cohérente n'aura pas une chance réaliste de vaincre l'EI et de mettre un terme à la guerre civile en Syrie", indiquent-ils. "En l'absence d'une telle stratégie, entreprendre une action pour satisfaire le désir de faire quelque chose reste incohérent", ajoutent-ils. Le rapport de la commission est un revers pour le Premier ministre britannique David Cameron, qui tente de forger un consensus politique en Grande-Bretagne pour accentuer l'intervention de l'aviation britannique en Syrie. Evoquant une "série alarmante" d'acteurs internationaux désormais impliqués en Irak et en Syrie, le président de la commission, Crispin Blunt, souligne en outre que "ces forces ont un besoin désespéré de coordination en vue de former une stratégie cohérente et c'est sur cela que nos efforts devraient se focaliser". (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant