Une collégienne vendéenne échappe au pire

le
2

Une fillette de onze ans et demi, élève de 6e d'un collège de Chantonnay en Vendée, a échappé au pire mercredi 10 avril lorsqu'elle a été enlevée par un homme qui l'a frappée et lui a imposé des attouchements sexuels avant de la relâcher, ligotée, dans un fossé en pleine campagne. Durée: 00:57

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • viniciou le jeudi 9 mai 2013 à 13:48

    et encore dutroux a du se taire pour pas désigner un reseau qui compose des politiciens a ce qui parait

  • pierry5 le mercredi 1 mai 2013 à 17:45

    Ben c'est normal, on relâche ces sales types prétextant qu'ils ont guéris. par exemple on étudie la libération de cet abominable criminel qu'est Dutroux en Belgique qui avait abusé et laisser mourir des jeunes filles. On a que ce que l'on mérite.