Une collection princière aux enchères

le , mis à jour le
0
Statue en argent représentant Jupiter, attribuée à Benvenuto Cellini et montée sur un socle en or par la Maison Cartier à New York (200.000 / 250.000 €). (© Coutau-Bégarie)
Statue en argent représentant Jupiter, attribuée à Benvenuto Cellini et montée sur un socle en or par la Maison Cartier à New York (200.000 / 250.000 €). (© Coutau-Bégarie)

Conservé durant soixante ans à Cuernavaca au Mexique par Victor Contreras, un proche du couple princier, cet ensemble comporte non seulement des tableaux, des icônes et une partie de la garde-robe du prince, mais aussi une collection de vingt-cinq dessins représentant les célèbres « grotesques » peints à la fin des années 1930 par le prince Youssoupoff.
Le prince Félix et son épouse, par leur nom et leur action, restent, aujourd’hui encore, des personnages incontournables de l’histoire de la Russie impériale. Leur vie, commencée en Russie sous les ors et les fastes de la Cour Impériale, se termina, après la Révolution, dans une charmante petite maison du XVIe arrondissement à Paris. Leur destinée fantastique, ainsi que le rôle que joua le prince dans l’assassinat du moine Raspoutine, a fait d’eux des légendes.

Après la disparition de ses parents, la princesse Irène Youssoupoff, comtesse Cheremetieff et unique enfant du couple, légua en souvenir de ses chers parents, les objets historiques présentés dans cette vacation à Victor Contreras. Ce dernier avait rencontré le couple lors d’une réception officielle en 1958 alors qu’il étudiait à l’école des Beaux-Arts. L’affection mutuelle du couple envers ce jeune étudiant de dix-sept ans, était telle qu’ils en firent leur fils spirituel et décidèrent de l’accueillir chez eux durant cinq ans.

Au-delà de leur qualité, les œuvres proposées

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant