Une cohabitation serait une «catastrophe»

le
1
Le chef centriste prône une « force de contrôle et de conciliation ».

Malgré ses 9,13 % des voix au premier tour de la présidentielle, François Bayrou ne lâche rien de ses ambitions de voir un jour émerger en France une force centriste. Reconnaissant que «ça sera difficile», le président du MoDem regarde désormais du côté de l'Assemblée nationale, où, à la faveur des élections législatives des 10 et 17 juin, il se prend cette fois à rêver de voir apparaître «une force de contrôle et de conciliation». Laquelle, avance-t-il, empêcherait «la confrontation brutale» annoncée entre la droite et la gauche.

Invité dimanche soir du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», le chef centriste a une nouvelle fois dévoilé ses craintes de voir la France retomber en juin dans une «cohabitation» si d'aventure la droite obtenait la majorité dans l'Hémicycle. «Je le dis avec certitude, ce serait une catastrophe pour le pays. Il suffit de regarder le climat actuel entre les deux camps. La violence qui est entrée dans les échanges est nuisible

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1617344 le lundi 21 mai 2012 à 12:22

    Judas et collabo