Une cinquantaine de Vélib' vandalisés par un collectif

le
0
Le groupe JCDecaux a déposé plainte samedi après une série de dégradations revendiquées par un mystérieux collectif.

«C'est la première fois que nous sommes confrontés à un tel cas», relève une source policière. Vendredi, à 12 h 35, un homme a contacté le centre d'appels Allô Vélib' pour revendiquer la dégradation de dizaines de bicyclettes.

Sans donner son identité, il a expliqué représenter un mystérieux «collectif des habitants du XVIIIe arrondissement de Paris et des quartiers populaires de Paris», précisant que celui-ci allait «mener des actions à l'encontre du groupe JCDecaux en dégradant tous les Vélib' se trouvant dans les quartiers non populaires de la capitale».

Un représentant du numéro un de la publicité urbaine à Paris a apporté l'enregistrement et déposé plainte le lendemain, au commissariat du VIIe arrondissement. Aux enquêteurs, il a révélé qu'un grand nombre de Vélib' avaient déjà été détériorés, «toujours selon le même mode opératoire consistant à taillader la roue arrière». Au total, 50 engins ont ainsi été vandalisés: 16 à la stat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant