Une cinquantaine de morts dans des attentats à Sanaa

le
0

(Bilan actualisé, situation à Aden, déclaration de Hollande sur la Française enlevée à Sanaa) SANAA, 20 mars (Reuters) - Quatre kamikazes se sont fait exploser vendredi à l'heure des prières de la mi-journée dans deux mosquées de Sanaa fréquentées essentiellement par des chiites, faisant 50 morts au moins et de nombreux blessés, selon des sources médicales. Les assaillants ont déclenché leurs ceintures d'explosifs à l'intérieur et à l'extérieur des lieux de culte situés dans le centre de la capitale, que contrôlent depuis septembre les miliciens chiites houthis. A Aden, grande ville du Sud où a trouvé refuge en février le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, forcé à la démission par les houthis en début d'année mais toujours reconnu par les Nations unies, des canons anti-aériens ont fait feu sur des avions survolant le complexe présidentiel, rapportent témoins et sources gouvernementales. La veille déjà, un avion non identifié avait attaqué le palais présidentiel à Aden, où Abd-Rabbou Mansour Hadi a établi son gouvernement. Treize personnes ont été tuées le même jour dans de violents combats au sol dans le secteur de l'aéroport, repris par les forces de Hadi. ID:nL6N0WL3LF Abd-Rabbou Mansour Hadi est soutenu par les monarchies sunnites du Golfe alors que les milices houthies sont appuyées par l'Iran et proches de l'ancien président Ali Abdallah Saleh. La France n'a pas confirmé pour sa part les informations faisant état de la libération d'une Française et d'une Yéménite enlevées le mois dernier à Sanaa. ID:nL6N0WL2J1 "J'avais été délibérément prudent par rapport à des rumeurs qui circulaient. Aucune de ces rumeurs n'a été confirmée", a déclaré le président François Hollande lors d'une conférence de presse à Bruxelles en début d'après-midi. (Mohammed Ghobari, Jean-Philippe Lefief et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant