Une chimiste de Sanofi avoue des vols de données

le
0

(Reuters) - Une chimiste travaillant pour Sanofi-Aventis a plaidé coupable pour avoir dérober des secrets commerciaux au géant pharmaceutique français et les avoir proposé à la vente, a fait savoir mardi la justice américaine.

Yuan Li, âgée de 29 ans, de nationalité chinoise, était employée au siège américain de Sanofi à Bridgewater, dans le New Jersey, d'août 2006 à juin 2011. Elle a participé à l'élaboration de plusieurs composants destinés à de futurs médicaments, apprend-on dans un communiqué.

Elle travaillait parallèlement pour Abby Pharmatech, la filiale américaine d'un chimiste chinois qui commercialise et distribue des produits pharmaceutiques.

Yuan Li a admis avoir eu accès entre octobre 2008 et juin 2011 à une base de données interne de Sanofi et avoir téléchargé des informations sur plusieurs composants et sur leurs structures chimiques pour les transférer sur le site d'Abby, où étaient vendu ces informations.

Elle risque jusqu'à 10 ans de prison et une amende de 250.000 dollars. Le verdict sera prononcé le 23 avril.

Sanofi n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Jennifer Golson, Catherine Monin pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant