Une centrale alimentée avec des graisses

le
0
Les huiles et les graisses usagées du grand Londres pourraient alimenter la plus grande centrale électrique au monde.

En Angleterre, l'entreprise privée Thames Water, qui est en charge du traitement des eaux usées et de l'approvisionnement en eau de Londres, vient de trouver une utilité aux graisses et huiles usées.Et ce alors que la capitale britannique dépense chaque année des millions de livres pour débloquer les égoûts et les canalisations de la capitale. Un projet qui consiste à recueillir toutes les graisses ou résidus alimentaires des restaurants et des entreprises alimentaires, qui sont les principales causes des blocages d'égoûts, et de s'en servir pour fabriquer de l'électricité dans une centrale qui pourrait être la plus grande jamais construite.

Chaque jour, c'est 30 tonnes de déchets qui pourraient être acheminés vers la centrale, permettant de produire plus de la moitié du combustible dont la centrale a besoin pour être opérationnelle. L'é...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant