Une centaine de membres de Boko Haram tués au Cameroun

le
1

YAOUNDE, 17 octobre (Reuters) - Huit soldats camerounais et 107 membres du mouvement islamiste Boko Haram ont été tués dans des combats qui ont éclaté dans l'extrême nord du pays, rapporte le ministère camerounais de la Défense dans un communiqué lu vendredi à l'antenne de la radio publique. Le gouvernement nigérian avait annoncé un peu plus tôt avoir conclu un cessez-le-feu avec Boko Haram ainsi qu'un accord sur la libération des lycéennes enlevées il y a six mois à Chibok, dans le nord-est du Nigeria. Particulièrement actif dans cette région, le mouvement l'est de plus en plus dans le nord du Cameroun. Yaoundé a déployé des troupes dans ce secteur, se joignant ainsi aux efforts de la communauté internationale. (Anne Mireille Nzouankeu, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mjjmimi le vendredi 17 oct 2014 à 18:09

    chiffres à vérifier. Si ils sont véridiques YOUPI !