Une centaine de hooligans croates interpellés à Paris

le
0
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait pris dès dimanche un arrêté ministériel interdisant aux supporters, réputés violents, du Dinamo Zagreb, adversaire du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions mardi, d'entrer sur le sol français.

Le dispositif pour les matchs à hauts risques avait été mis en place. Malgré les mises en garde du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur les «graves incidents susceptibles d'intervenir» en marge du match de Ligue des Champions mardi soir entre le Paris Saint-Germain et le Dinamo Zagreb, des supporters des deux clubs se sont affrontés lundi soir dans le quartier de la Bastille à Paris.

Vers 22h15 lundi, des supporters du Paris Saint-Germain étaient rassemblés à proximité de la place de la Bastille dans le XIe arrondissement parisien. La rixe a commencé quand des supporters croates, les Bad Blue Boys (BBB) réputés en Europe pour la violence de certains de leurs membres, logés dans un hôtel situé non loin, les...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant