Une cellule islamiste démantelée au Maroc

le , mis à jour à 16:18
0

RABAT, 2 juillet (Reuters) - Les autorités marocaines ont annoncé jeudi le démantèlement d'une cellule islamiste affiliée à l'Etat islamique (EI). Le groupe était actif dans plusieurs villes dont Meknès, Tétouan, Tanger ainsi que Laayoune, au Sahara occidental, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Il ajoute que les personnes arrêtées faisaient de "la propagande, via des sites électroniques, d'idées extrémistes" prônées par l'EI. "Le groupe a utilisé internet pour acquérir du savoir-faire dans la fabrication d'explosifs et de produits chimiques, tout comme dans le maniement d'armes", explique le ministère. Rabat pense que 1.500 Marocains combattent dans les rangs des groupes armés en Syrie et en Irak et que 286 auraient été tués. Environ 220 sont revenus au Maroc et ont été incarcérés. En mars et avril, deux cellules se réclamant également de l'EI ont été démantelées au Maroc. Le royaume a été visé dans le passé par plusieurs attentats à la bombe, le dernier en date en avril 2011 à Marrakech (17 morts dont huit Français). En 2003, des attentats suicides avaient fait 45 morts à Casablanca. (Aziz El Yaakoubi; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant