Une cellule de l'EI démantelée au Maroc, des attentats déjoués

le
2
    RABAT, 27 juillet (Reuters) - Les autorités marocaines ont 
annoncé mercredi l'arrestation de 52 militants islamistes 
inspirés par l'organisation Etat islamique et la mise en échec 
de plusieurs projets d'attentat. 
    Il s'agit de la plus vaste opération du genre depuis des 
années au Maroc. Des armes et du matériel de fabrication de 
bombes ont été saisis.  
    Le royaume chérifien, allié des Occidentaux contre 
l'islamisme radical, est en alerte renforcée depuis que Daech 
(acronyme arabe de l'EI) a pris le contrôle de vastes 
territoires en Syrie et en Irak il y a deux ans.  
    Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur précise que 
ces 52 militants, interpellés dans de nombreuses villes du pays, 
font partie d'un groupe de 143 militants faisant l'objet 
d'enquête de la part des autorités.  
    De nombreux membres de cette cellule envisageaient de créer 
au Maroc une "province" du califat autoproclamé par Daech. Ils 
comptaient également frapper des prisons, des festivals et 
d'autres institutions dans le pays, ajoute-t-il.   
    Le groupe prévoyait aussi d'assassiner des membres des 
forces de sécurité marocaines ou des touristes.  
    Le Maroc a démantelé 39 cellules liées à l'EI depuis 2013, 
rappelle le ministère dans son communiqué, ajoutant que 159 
cellules ont été découvertes depuis 2002. 
 
 (Aziz El Yaakoubi; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 11 mois

    Une de perdue...10 de créées...:-)))

  • bordo il y a 11 mois

    Au Maroc au moins, ils essayent de les arrêter avant qu'ils ne frappent. Nous devrions nous en inspirer.