Une candidature républicaine controversée au Pentagone

le
0
La mobilisation du lobby pro-israélien a contraint Barack Obama à repousser la nomination de Chuck Hagel.

Le président Obama est parti à Hawaï pour des vacances familiales de Noël bien méritées, mais il a emporté dans ses bagages moult soucis politiques qui pourraient obscurcir et écourter son repos. Outre les négociations sur le précipice budgétaire, le chef de l'État américain a dû différer la présentation de sa nouvelle équipe de sécurité nationale. Vendredi, Barack Obama a bien confirmé la nomination du sénateur démocrate John Kerry en remplacement de Hillary Clinton comme secrétaire d'État - «une mission pour laquelle John s'est préparé toute sa vie», a-t-il noté. Mais il a dû reporter le choix de son secrétaire à la Défense après la violente controverse qui a éclaté autour de Chuck Hagel, ancien sénateur républicain du Nebraska pressenti par la Maison-Blanche pour diriger le Pentagone.

Obama semble penser qu'il serait habile de nommer à la tête du...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant