«Une candidature centriste doit être indépendante» 

le
0
INTERVIEW - Le sénateur de la Mayenne Jean Arthuis ne rejoint pas encore Jean-Louis Borloo.

L'Alliance centriste, réunie en convention samedi en présence de François Bayrou et de Pierre Méhaignerie, a refusé d'intégrer la confédération des centres de Jean-Louis Borloo. Son président, Jean Arthuis, explique pourquoi.

LE FIGARO. - Pourquoi avoir refusé de rejoindre la confédération de Jean-Louis Borloo ?

Jean ARTHUIS. - Parce que j'ai toujours souhaité une confédération des centres indépendante, qui affiche clairement ses valeurs centristes et qui soit ouverte à tous nos amis. Or nous avons estimé que les conditions n'étaient pas remplies. Nous jugerons de l'indépendance au moment de la rentrée parlementaire, quand les élus du Parti radical quitteront - ou pas - les groupes UMP à l'Assemblée et au Sénat. Il faut également que le projet défendu par la confédération soit un projet original avec une vraie valeur ajoutée. Pour l'instant, nous sommes dans l'ambiguïté : Jean-Louis Borloo place sa candidature potentielle dans la majorité présid

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant