Une cache d'armes découverte dans un box d'Ajaccio

le
1
UNE CACHE D'ARMES DANS UN GARAGE D'AJACCIO
UNE CACHE D'ARMES DANS UN GARAGE D'AJACCIO

AJACCIO (Reuters) - Un arsenal appartenant à une probable cellule clandestine d'un mouvement indépendantiste corse été découvert lundi dans un garage d'Ajaccio, en Corse-du-Sud, a-t-on appris mardi de sources policière et judiciaire.

Les enquêteurs font un lien entre cette cache d'armes et les attentats à la roquette commis le 5 décembre contre deux casernes de gendarmerie de l'île, même si aucun engin de ce type n'a été retrouvé dans le box.

L'enquête instruite par le juge antiterroriste Gilbert Thiel a en effet permis d'isoler un garage situé dans une résidence, sur les hauteurs d'Ajaccio.

A l'intérieur, les enquêteurs ont découvert deux scooters et une armoire capitonnée qui contenait des armes longues, des munitions, 40 kg d'explosifs répartis en pains de plastic de 2 kilos, et environ une centaine de mètres de fil détonant.

"Un sac contenant une perruque, un gant et deux pistolets semi-automatiques 9 mm a également été retrouvé dans ce garage loué à un particulier", a précisé la source policière.

Deux tirs de roquette avaient visé simultanément le 5 décembre deux casernes de gendarmerie en Corse, provoquant de légers dégâts, sans faire de victime.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui avait effectué 48 heures plus tard une visite surprise dans l'île, avait établi un lien entre le double attentat et de récentes arrestations dans les milieux "mafieux" et "terroristes" de l'île.

Roger Nicoli, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mardi 17 déc 2013 à 18:38

    Les KALASHCHNIKOFADES vont baisser ???...