Une cabane en bois à louer pour rentabiliser son jardin

le
6
La société Greenkub, en partenariat avec Foncia, propose un nouveau type d'investissement locatif. Pour 39.000 euros, le «kub» en bois est livré, monté en 48 heures et meublé en studio de 18 mètres carrés.

Une solution «anticrise». Avec son offre Rent-A-Kub, lancée le 2 décembre dernier en partenariat avec le réseau immobilier Foncia, la société montpelliéraine Greenkub entend réinventer l'investissement locatif. «Les particuliers louent parfois une petite chambre à des étudiants pour arrondir leurs fins de mois, tandis que, de leur côté, les étudiants peinent à trouver un logement dans les grandes villes. Nous nous sommes donc inspirés du phénomène de l'économie du partage pour créer une solution à ces problèmes de fond», explique Alexandre Gioffredy, directeur général de Greenkub. Concrètement, l'entreprise propose aux propriétaires d'une maison individuelle d'installer dans leur cour ou leur jardin une cabane en bois de 18 mètres carrés, livrée, montée en 48 heures et meublée en studio avec kitchenette équipée, sanitaires, chauffage et électricité. Le tout pour 38.900 euros.

Si la location de longue durée à des étudiants va représenter le gros du marché, les particuliers peuvent aussi louer ce meublé sur des périodes courtes en saison touristique. «Cette offre est totalement intégrée puisqu'en plus de la fabrication et de l'installation, nous nous chargeons avec Foncia du financement de l'acquisition, la gestion locative et la garantie des loyers impayés», précise Alexandre Gioffredy. À noter que le particulier peut choisir de louer en direct son «kub» ou d'acheter celui-ci non meublé au prix de 30.000 euros pour en faire un bureau de jardin, par exemple. La démarche est simple puisque la taille du studio affranchit le propriétaire de l'obligation de permis de construire, selon le code de l'urbanisme. L'installation du «kub» reste soumise à une déclaration préalable dont Greenkub se charge.

Le loyer net couvre la mensualité

«Le projet Rent-A-Kub nous a séduits car il répond à un réel besoin en matière de logements de petite surface», se félicite de son côté Philippe Raffner, directeur du développement commercial de Foncia. D'après les calculs des professionnels, cette solution pourrait permettre aux propriétaires de «générer un revenu locatif de 400 à 600 euros par mois, selon la région concernée». À Montpellier, par exemple, la cabane pourrait être louée 450 euros, hors charges (environ 50 euros). Si l'installation est financée par un emprunt (dont les mensualités s'élèveraient alors à 320,95 euros par mois sur 180 mois, hors assurance facultative), le loyer net - c'est-à-dire une fois la gestion locative, la garantie des impayés et la provision pour des frais d'entretien défalqués - couvre largement la mensualité. «Dès la première année, l'investissement génèrerait un résultat net de 758 euros et au bout de 15 ans, en intégrant l'évolution des loyers à ce scénario, un gain de 18.209 euros», avance Alexandre Gioffredy.

S'ils mettent en avant la rentabilité locative du «kub» pour séduire les particuliers, Greenkub et Foncia restent prudents. La commercialisation de leur offre est pour l'heure limitée à neuf villes: Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice et Toulouse. «La région parisienne a un potentiel énorme, équivalent au potentiel global du reste de la France, donc nous y lancerons notre offre lorsque nous serons capables de suivre la demande en termes de production et d'installation des cabanes», précise le directeur général de Greenkub, évoquant une échéance possible en 2015. Les «kubs» sont fabriqués par Woodway, un industriel basé à Aurillac, spécialisé dans les constructions préfabriquées en bois. Il a la capacité d'en produire actuellement une vingtaine par mois. Greenkub, de son côté, ambitionne d'en vendre une centaine en 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5661885 le mercredi 11 déc 2013 à 10:56

    Bien évidemment presque 2 fois trop cher ! Construction, aménagement, branchements électricité, eau et sanitaires, et mobilier compris ! !

  • M1387209 le mardi 10 déc 2013 à 17:10

    Je confirme qu'on peut rendre habitable une aussi petite surface pour 2 X mois chère. J'ai un ami qui s'est construit à côté de son étang un petit chalet traditionnel d'une surface de 40m² pour 23000€. Et il faut voir le résultat: mignon et fonctionnel

  • clebs93 le mardi 10 déc 2013 à 16:57

    @59didierÀ 30 000 € le bouillon Kub est sans les meubles. Je prétends qu'on peut rendre habitable confortablement un abri de jardin pour deux fois moins cher.

  • 59didier le mardi 10 déc 2013 à 16:15

    clebss93,a ton abri de jardin, il manque l'isolation, les sanitaires et douches, le chauffage, le coin restauration,électricité aux normes d'habitation, plus un peu de décoration, si 38 000 € est élevé, je ne suis pas sur qu'avec ton abri à 6 000 + les aménagements tu ne sois pas assez proche de ce montant.

  • eskimmo le mardi 10 déc 2013 à 15:11

    Ca fait cher la boîte à caca.

  • clebs93 le mardi 10 déc 2013 à 13:34

    C'est l'arnaque. Pour 6000 euros on peut acheter un abri de jardin de 20 m2 très correct. À comparer avec ce Kub à 30 000 €.