Une cabane de conte de fées entièrement tapissée de vitraux

le
0
EN IMAGES - L'artiste américaine Neile Cooper a réalisé la cabane de ses rêves avec des matériaux recyclés et a décoré le tout avec les vitraux qu'elle crée. Découverte.Non, ce n'est un pas un décor de cinéma ou une fumeuse fantasmagorie, cette petite cabane de verre existe bel bien. Elle est l'œuvre de l'artiste américaine Neile Cooper (découvrez ici sa page Instagram) qui l'a installée dans un recoin perdu du terrain de sa maison de Mohawk, dans le New Jersey. Cette passionnée de vitraux avait dû se reconvertir en créatrice de bijoux quand le marché immobilier américain avait été frappé de plein fouet par la crise. Mais ses chers vitraux et la possibilité de s'exprimer sur de plus grand format que les bijoux lui manquaient trop. » Lire aussi - Cette spectaculaire maison-serre est à vendre en Suède Elle a alors décidé de se lancer dans ce projet un peu fou, en prenant bien soin de n'utiliser que des matériaux recyclés tant pour des raisons économiques qu'écologiques. Les poutres sur lesquelles repose la maisonnette proviennent d'arbres tombés tandis que la plupart des lattes de bois ont été prélevées sur le portail d'un voisin endommagé par la dernière tempête. Quant aux surfaces vitrées, ce sont tout simplement d'anciennes fenêtres de provenances diverses.Sanctuaire créatif Il a suffi ensuite à l'artiste de laisser s'exprimer son talent et son goût pour les décors végétaux et animaux. C'est ainsi que l'on retrouve sur les parois de cette cabane d'à peine 2,5 mètres sur 3,75 mètres de chouettes, d'aigles, de fleurs ou d'ailes de papillons. Le tout dans une large palette de couleurs qui donnent vie à ce décor. Au gré des saisons et des heures de la journée, les nuances colorées évoluent: effet kaléidoscopique garanti! Outre le fait de lui apporter une certaine notoriété, cette cabane sert régulièrement de refuge à Neile Cooper et à son chat. «Cette cabane en verre, c'est le projet de mes rêves, mon sanctuaire créatif au fond de mon jardin», confiait-elle récemment au site américain Creator. C'est là qu'elle passe les premières heures de sa journée pour y faire son yoga avant d'apprécier un bon café.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant