Une C4 aux standards allemands

le
0
Conçue comme une petite C5, tant en matière de qualité perçue que d'équipements, la nouvelle compacte de Citroën se place d'emblée au sommet de la catégorie.

En changeant de génération, la C4 tourne le dos à l'originalité pour endosser des habits plus conventionnels, mais non moins séduisants. Cette évolution coule de source pour peu que l'on se penche sur le parcours récent de Citroën. Il y a six ans, la précédente C4 devait créer une rupture pour dépoussiérer l'image de la marque. Aujourd'hui, les chevrons désormais décomplexés et installés dans une dynamique qui a valeur de modèle ont moins besoin de forcer le trait. C'est tout le sens de cette nouvelle C4 qui marche sur les traces de sa grande s½ur C5 en se coulant dans les moules des allemandes qui dictent leur loi sur le marché. Dans ces conditions, il n'est guère étonnant de percevoir, à travers les traits empreints de distinction de la nouvelle C4, une inspiration très Audi. Malgré une attitude surélevée à la manière d'un crossover, la sil houette se donne des airs d'Audi A3 Sportback. L'examen de l'habitacle respire également la qualité germanique

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant