Une Burkinabé réussit à voter au 1er tour de la présidentielle en France

le
0
Une jeune habitante d'Hadol, dans les Vosges, a obtenu une carte d'électeur sans avoir la nationalité française.

Bérénice Ouedraogo Petit a glissé son bulletin dans l'urne le 22 avril dernier. Alors que le droit de vote des étrangers pour les élections locales fait polémique, cette jeune Burkinabé de 20 ans a pu, elle, voter au premier tour de l'élection présidentielle dans la commune d'Hadol (Vosges), révèle L'Est républicain . Particularité: la jeune femme ne possède pas la nationalité française.

Depuis qu'elle est majeure, Bérénice, adoptée à l'âge de 5 ans par un couple de cette ville de 2000 habitants, a, en effet, déposé une demande de naturalisation, requête que le ministère de l'Intérieur n'a pas acceptée à ce jour. «C'était une adoption simple. Alors qu'il faut une adoption plénière pour obtenir la nationalité. Mais dans ce cas-là, les parents biologiques n'ont plus aucun droit», explique à L'Est républicain la jeune fille, qui est toujours restée en contact avec sa famille de sang.

«Des vérifications sont actuellement en cours»

Pourtant, la jeune

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant