Une bombe tue 3 policiers au Caire, pas de revendication

le
0

(bilan actualisé) LE CAIRE, 21 septembre (Reuters) - Une bombe a explosé dimanche près du siège du ministère égyptien des Affaires étrangères au Caire, tuant trois policiers, dont deux lieutenants-colonels, a fait savoir le ministère. Cet attentat, le plus meurtrier au Caire depuis près de trois mois, a été commis sur un trottoir du quartier de Boulak Abou Eila, sous le pont du 15-Mai. Elle n'a pas été revendiquée. Des attentats à la bombe et des fusillades imputés à des activistes islamistes ont coûté la vie à plusieurs centaines de policiers et de militaires en Egypte depuis que l'armée a renversé le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, en juillet 2013. Le dernier attentat important au Caire remontait au 30 juin, jour où deux policiers avaient péri en tentant de désamorcer des bombes posées près du palais présidentiel. (Shadi Bushra; Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant