Une bio de Marine Le Pen au tribunal

le
0
Le Front national poursuit en diffamation Caroline Fourest et Fiammetta Venner, auteurs d'une biographie de Marine Le Pen.

Il est quelque peu audacieux de poursuivre en diffamation des personnalités telles que l'essayiste Caroline Fourest ou l'universitaire Jean-Claude Martinez. Le Front national s'y hasarde, ainsi que les Le Pen père et fille, au motif que des passages de Marine Le Pen (Grasset, 2011), coécrit par Caroline Fourest et Fiammetta Venner, les indisposent.

L'ouvrage repose, notamment, sur des confidences d'anciens membres ou compagnons de route du FN, dont l'imprimeur Fernand Le Rachinel, également poursuivi.

«Mettre des sous-titres»

La présidente de la XVIIe chambre lit les passages visés, qui font apparaître le président d'honneur du mouvement d'extrême droite comme raciste, cupide et malhonnête. Sa fille, qui lui a succédé, est, elle, dépeinte comme une fainéante aux capacités limitées, tout comme son compagnon. Pour couronner le tout, M. Le Pen a choisi comme parrain, pour sa fille, l'«empereur de Pigalle», ce qui conduit les auteurs à lier le FN, «parti le plus mora

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant