Une base de l'Onu attaquée dans le nord du Mali, des victimes

le
0
    28 novembre (Reuters) - Des hommes armées ont attaqué samedi 
une base de l'Onu à Kidal, dans le nord    du Mali, provoquant 
un nombre encore indéterminé de victimes, a annoncé un 
porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des 
Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). 
    "L'attaque s'est produite aux alentours de 5h00 du matin 
(4h00 GMT). Quatre ou cinq roquettes sont tombées dans 
l'enceinte de la base. Des personnes ont été blessées, mais il 
est encore trop tôt pour donner un chiffre exact", a dit Olivier 
Salgado à Reuters.  
    Le nord du Mali est tombé en 2012 sous le contrôle de 
groupes djihadistes dont la majorité a été chassée par 
l'intervention militaire française en janvier 2013 mais la 
situation sécuritaire reste précaire. 
    Un millier de soldats français sont toujours déployés au 
Mali dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane, de la 
mission européenne EUTM et de la mission de l'Onu, la Minusma, 
qui compte 9.000 soldats. 
     
 
 (Souleymane Ag Anara à Kidal et Adama Diarra in Bamako; Nicolas 
Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant