Une banque d'Andorre soupçonnée de blanchiment par les USA

le
0

MADRID, 11 mars (Reuters) - L'autorité de régulation du secteur financier en Andorre a pris le contrôle de la banque Banca Privada D'Andorra (BPA), soupçonnée de blanchiment d'argent par les Etats-Unis, a annoncé mardi l'exécutif de la principauté pyrénéenne. Ce dernier précise dans un communiqué que cette intervention publique dans un établissement privé n'est pas liée à un risque d'insolvabilité ou à des problèmes comptables mais à des malversations présumées. Il assure que BPA, l'une des cinq banques d'Andorre, va continuer à fonctionner normalement. BPA a pour sa part annoncé dans un communiqué l'ouverture immédiate d'une enquête interne et a insisté sur sa coopération avec les autorités. Le département américain du Trésor a déclaré mardi soupçonner BPA d'activités liées au crime organisé en Russie et en Chine, au blanchiment de deux milliards de dollars provenant de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, à des faits de corruption et à d'autres activités criminelles. (Carlos Ruano et Sonya Dowsett; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant