Une avarie a frappé un autre navire Costa en février

le
0
Alors qu'il naviguait en mer Rouge, le Costa Voyager a connu un début d'incendie à bord. La compagnie l'a considéré comme mineur et passé sous silence.

La série noire ne semble plus s'arrêter pour Costa Croisières. Après la tragédie du Costa Concordia , les déboires du Costa Allegra , l'attaque d'un navire de la maison-mère Carnival au Mexique, c'est une autre embarcation, le Costa Voyager, qui a connu des difficultés.

Ce paquebot de la compagnie a connu un début d'incendie à bord alors qu'il naviguait en mer Rouge il y a 3 semaines. La compagnie italienne avait considéré l'incident comme mineur et l'avait gardé sous silence.

Le feu a pris dans une cabine, sur le pont n°3 du navire, en pleine nuit. Les alarmes se sont déclenchées et les messages d'alerte diffusés ont provoqué la panique des passagers qui se sont saisis des gilets de sauvetage. «L'incendie a été maîtrisé tout de suite, tout est rentré dans l'ordre en 30 minutes», déclare Costa Croisières en qualifiant de non événement cet incident. Il n'y a eu aucun blessé. «15 ou 20 cabines ont été arrosées par le dispositif anti-incendie, voilà les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant