Une attaque de l'EI repoussée à Sindjar, à l'ouest de Mossoul

le
0
    BAGDAD, 24 octobre (Reuters) - Les forces kurdes soutenues 
par la coalition internationale sous direction américaine ont 
repoussé lundi une attaque lancée par l'Etat islamique à 
Sindjar, un ville située en territoire yazidi à l'ouest de 
Mossoul, a annoncé un responsable provincial. 
    Cette attaque, comme celle à Kirkouk la semaine dernière, 
visait apparemment à créer une diversion pour retarder l'assaut 
contre Mossoul, le dernier grand bastion du groupe djihadiste en 
Irak. 
    L'EI a confirmé dans un communiqué diffusé sur les réseaux 
sociaux avoir mené un attentat suicide contre une position des 
peshmergas kurdes à l'entrée occidentale de Sindjar. 
    D'après Mahma Xelil, un responsable yazidi de la province de 
Ninive, dont font partie Sindjar et Mossoul, 15 djihadistes ont 
été tués lundi et plusieurs de leurs véhicules détruits pendant 
une bataille qui a duré environ deux heures. Deux peshmergas ont 
été blessés. 
    "C'était l'attaque la plus violente à Sindjar depuis un an", 
a-t-il déclaré à Reuters. 
    Les combattants de l'EI s'étaient livrés à des atrocités 
dans la région de Sindjar il y a deux ans après en avoir pris le 
contrôle, massacrant les hommes yazidis et transformant les 
femmes en esclaves sexuelles. Ils en ont été chassés il y a un 
an par les peshmergas. 
     
 
 (Maher Chmaytelli; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant