Une athlète russe dopée à Pékin

le
0

Selon l’agence de presse russe TASS, de nombreux athlètes auraient été contrôlé positif après de nouvelles analyses des échantillons datant de 2008. La Russe Anna Chicherova fait partie de ces athlètes.

Le fléau du dopage frappe de nouveau l'athlétisme, et l'athlétisme russe en particulier. A quelques semaines des JO de Rio, le Comité International Olympique a fait procéder à de nouvelles analyses des échantillons issus des précédentes olympiades et les résultats ne se sont pas fait attendre. Selon l'agence de presse russe TASS, le nombre de cas positifs dépasserait les trente mais aucun nom n'a encore filtré... sauf un. En effet, la médaillée de bronze du saut en hauteur aux Jeux de Pékin, la Russe Anna Chicherova, a été contrôlée positive à cette occasion à une substance qui n'a pas été rendue publique. Une information confirmée par Yevgeny Zagorulko, l'entraîneur de la championne olympique en titre dans sa discipline : « Il y a trois jours, Anna a reçu une notification qui expliquait que ses échantillons des JO de Pékin avaient été contrôlés positifs après une nouvelle analyse et elle m’a appelée ». Une affaire qui tombe bien mal pour la Fédération Russe d'athlétisme, qui tente de prouver sa bonne foi pour permettre à ses athlètes d'aller à Rio.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant