Une armurerie pillée à Ouagadougou

le
0
    OUAGADOUGOU, 22 janvier (Reuters) - Une armurerie de 
Ouagadougou a été pillée vendredi matin par des partisans 
présumés de l'ancien président Blaise Compaoré, renversé en 
octobre 2014, a-t-on appris de sources proches de l'armée 
burkinabè.  
    Parmi les auteurs du vol, qui n'a pas fait de victimes, un 
membre du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) a été 
reconnu, dit-on de même source.  
    L'unité qui était chargée de la garde rapprochée de Blaise 
Compaoré a été dissoute après le putsch manqué de la 
mi-septembre mené par son commandant, le général Gilbert 
Diembéré.  
    Un porte-parole du gouvernement a confirmé le pillage, 
commis une semaine après la mort de 30 personnes dans l'attaque 
d'un hôtel de la capitale revendiquée par Al Qaïda au Maghreb 
islamique (Aqmi).   
      
 
 (Mathieu Bonkoungou et Nadoun Coulibaly, Jean-Philippe Lefief 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant