Une armée forte, priorité de l'Ukraine, dit le Premier ministre

le
8

KIEV, 14 novembre (Reuters) - La priorité numéro un de l'Ukraine est de se doter d'une armée suffisamment forte pour tenir tête à l'agression russe, a déclaré vendredi le Premier ministre Arseni Iatseniouk, alors que les affrontements se poursuivent dans l'est du pays. "Construire une armée capable de stopper l'agression venue de Russie, voilà la tâche numéro un", a dit le chef du gouvernement lors d'un point presse télévisé. Le président Petro Porochenko, pour sa part, a assuré que les forces ukrainiennes étaient prêtes à repousser toute attaque. "Il n'y a aucune raison de paniquer" en raison de la situation dans l'Est, a-t-il insisté dans un communiqué. "Si la situation se dégrade malgré le plan de paix, les forces armées ukrainiennes sont prêtes et capables aujourd'hui de repousser (une offensive)", a-t-il dit, ajoutant que Kiev voulait toujours trouver une solution politique au conflit. Un porte-parole de l'armée ukrainienne a rapporté que les duels d'artillerie entre gouvernementaux et séparatistes s'étaient poursuivis ces dernières vingt-quatre heures dans les régions sécessionnistes de Donetsk et de Louhansk. Un soldat ukrainien et un enfant de cinq ans ont été tués, a-t-il ajouté. Selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le cessez-le-feu conclu le 5 septembre est pratiquement caduc. Kiev et Moscou s'accusent mutuellement de violer la trêve. ID:nL6N0T33Y9 Evoquant les objectifs économiques de son gouvernement, Arseni Iatseniouk a dit ne pas s'attendre à une reprise avant 2016 et a suggéré que l'actuel ministre adjoint des Finances, Vitali Lissovenko, devienne le détenteur en titre de ce portefeuille dans un nouveau gouvernement de coalition, à la suite des élections législatives du 26 octobre. Il a ajouté que son parti, le Front populaire, appuierait le choix du président Porochenko pour les ministères de la Défense et des Affaires étrangères. Fin octobre, après la victoire du Front populaire aux élections, Petro Porochenko s'est dit favorable à la reconduction d'Arseni Iatseniouk à la tête du gouvernement. (Natalia Zinets et Pavel Polityuk; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le vendredi 14 nov 2014 à 18:53

    la civilisation du mensonge domine le monde.

  • delapor4 le vendredi 14 nov 2014 à 17:31

    M825, je crains que la civilisation dont tu parles ne parte en lambeaux. Et répandre la guerre pour dominer le monde finira très mal. Il faut que beaucoup en soient conscients pour empêcher nos dirigeants de commettre l'irréparable.

  • M8252219 le vendredi 14 nov 2014 à 16:49

    delapor4 ton allergie de la civilisation occidentale ne se soigne pas.Profite bien quand même de ton rond de cuir et de toutes les allocations et indemnités que notre civilisation t'octroie trop généreusement

  • delapor4 le vendredi 14 nov 2014 à 16:31

    Erreur d'appréciation, M825. Relis-moi, je dénonce les crimes de Kiev et de leur inspirateur Hit.ler, juste le contraire de ce que tu as compris. En fait, on est tout simplement d'accord.

  • delapor4 le vendredi 14 nov 2014 à 16:17

    Du reste pour les camps de concentration, ce sont les Anglais qui les ont inventé en Afrique du Sud quand ils décimaient les Boërs qui osaient leur résister. Et ensuite ça a été Lénine avec le Goulag.

  • M8252219 le vendredi 14 nov 2014 à 16:04

    Hit.ler à inventé les camps de concentrations et les fo.urs crématoires certains semblent l'avoir oubliés,l'URSS avait institutionnalisé les goulags.La barbarie ne semble pas très loin,même en France

  • odnaz le vendredi 14 nov 2014 à 15:59

    Ils m'inquiètent les cagoulés qu'on a mis au pouvoir à Kiev, ils sont instrumentalisés par qui pour nous replonger dans la guerre froide pouvant très vite devenir chaude avec des inconséquents comme ça. Poutine (qui ne plait pas à l'UE qui préférait p-ê Brejnev ???) est froid, calculateur et intelligent, heureusement. On aurait pu cohabiter gentiment avec lui au lieu d'aller le chatouiller en Ukraine. Il obtiendra ce qu'il veut, et nous rien, que des emmerd.. (ex l'Allemagne +0,1% au T3)

  • delapor4 le vendredi 14 nov 2014 à 15:41

    C'était aussi le programme d'Hit*ler.