Une arche de Noé géante pour créationnistes dans le Kentucky

le
0
Le parc d'attractions créationniste de Ken Ham dans le Kentucky a ouvert jeudi.
Le parc d'attractions créationniste de Ken Ham dans le Kentucky a ouvert jeudi.

Le projet très discuté de construction d'un parc d'attractions géant en forme d'arche de Noé, baptisé « Ark Encounter » ? aux visées ouvertement propagandistes ?, a vu le jour au Kentucky. Ken Ham, président du mouvement fondamentaliste chrétien Answers in Genesis (AiG) et défenseur convaincu de la thèse créationniste, a inauguré jeudi l'ouverture du gigantesque édifice, plus grand qu'un terrain de football.

La teneur polémique de la construction tient surtout à l'origine des fonds qui ont contribué à sa construction. En effet, Ken Ham a obtenu de l'administration du Kentucky des subventions ainsi que des avantages fiscaux pour financer ce projet onéreux ? le coût est estimé à 102 millions de dollars ?, mettant ainsi à contribution les habitants de cet État, qu'ils partagent les vues bibliques et créationnistes ou non.

L'État du Kentucky avait néanmoins formulé dans un premier temps une fin de non-recevoir lorsque le mouvement Answers in Genesis exigea des salariés impliqués dans l'édification de l'arche qu'ils signent une déclaration de foi. Convaincu de la légitimité de sa démarche, Ken Ham engagea des poursuites judiciaires à l'encontre de l'État du Kentucky, en invoquant le sacro-saint premier amendement de la Constitution américaine qui garantit la liberté religieuse et obtint gain de cause et remporta cette partie judiciaire.

Un prosélytisme décomplexé

Ken...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant