Une année charnière pour les SCPI de NAMI AEW Europe

le
0

Quoique confiant dans sa capacité à maintenir le rendement des SCPI en 2013 et 2014, Serge Bataillie directeur général de NAMI AEW Europe estime nécessaire de faire tourner le patrimoine pour en améliorer la qualité...et la rentabilité.

La période est délicate relève Serge Bataillie : les locataires exigent à la fois des loyers bas, des mesures d'accompagnement mais aussi des prestations de qualité sur leurs immeubles. Malgré toutes ces contraintes, le dirigeant est « clairement » confiant dans l'année 2013. La preuve : « les rendements vont se maintenir par rapport à l'année précédente » et ce, grâce à un taux de remplissement autour de 90 %. L'avenir en revanche est « un peu moins clair ».

En attendant la lueur d'espoir qui interviendrait en 2015, 2014 sera une année charnière. Et pour NAMI AEW Europe, l'enjeu est autant de maintenir les rendements que de continuer à améliorer la qualité du patrimoine en arbitrant les actifs inadaptés, en entamant des travaux créateurs de valeurs ou en se positionnant sur les opportunités.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant