Une année à oublier pour le minier Amplats

le
0

Commodesk - Les résultats annuels d'Anglo American Platinum (Amplats), publiés en fin de semaine dernière, ne sont guère flatteurs. Le premier producteur mondial de platine enregistre une perte opérationnelle nette de 6,3 milliards de rands (520 millions d'euros) pour 2012, alors qu'il avait gagné 965 millions de rands (80 millions d'euros) en 2011.

Trois facteurs expliquent ces pertes, d'après la compagnie. Le premier d'entre eux est la baisse de 8% de la production, à 2,2 millions d'onces. Cela fait suite aux grèves massives de l'été dernier en Afrique du Sud, qui auraient à elles seules fait perdre 305.600 onces au groupe.

Amplats subirait également l'augmentation de ses coûts de production, avec la hausse des prix de l'énergie. L'extraction minière est en effet très gourmande en eau et en carburants.

Le bilan de la compagnie a encore été terni par la baisse des prix de vente. Les cours du platine ont certes progressé en 2012, mais le rand sud-africain s'est renchéri par rapport au dollar américain durant la période. Or, Amplats réalise la quasi totalité de sa production en Afrique du Sud. Il possède également quelques actifs au Zimbabwe.

Le mauvais exercice 2012 provoque une explosion de la dette nette de l'entreprise. Celle-ci a bondi de 186% en un an, à 10,5 milliards de rands (867 millions d'euros).

Pour 2013, Amplats s'attend à ce que le marché mondial du platine, déficitaire de 400.000 onces en 2012, soit à l'équilibre en 2013, malgré une légère progression de la consommation au niveau mondial.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant