Une amitié pourrait fragiliser l'enquête Bettencourt

le
0
Une des expertes qui a examiné Liliane Bettencourt serait une amie proche du juge Jean-Michel Gentil. Elle aurait même été témoin à son mariage en 2007. La défense de Nicolas Sarkozy se frotte les mains et pourrait révéler dans la matinée un éventuel plan de contre-attaque.

L'argent, le pouvoir, les soupçons de manipulation, et maintenant les connections secrètes. Quelques jours avant que la chambre de l'instruction ne se prononce sur les requêtes en nullité formulées par Nicolas Sarkozy sur sa mise en examen, l'affaire Bettencourt pourrait prendre un nouveau tournant. L'expertise médicale de la riche héritière a-t-elle été faussée par des liens d'amitié? La question se pose après les révélations du Parisien ce jeudi.

Selon les informations du quotidien, Sophie Gromb, la chef du service de la médecine légale de Bordeaux qui a estimé que Liliane Bettencourt était en état de faiblesse, serait une amie proche du juge d'instruction Jean-Michel Genti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant